Alpha999 // “Si je continue à le dire à voix haute, ça finira par se réaliser.”

Alpha999 est le projet solo du chanteur TAKA, et durant ces dernières années, nous avons déjà réalisé une interview de présentation, ainsi qu’une interview concernant le projet « Lounge Room », que TAKA et Syu ont lancé pendant la pandémie pour que les fans – locaux et internationaux – puissent non seulement se divertir, mais aussi rester connectés les uns aux autres pendant cette période difficile. Tout cela grâce à la magie du live streaming via le TwitCasting.

Au cours de ces interviews, nous avons également parlé des rêves et des souhaits de TAKA, et l’un d’entre eux était « de pouvoir se produire en Europe ». Un rêve qui est finalement devenu réalité début octobre avec une performance au Aki no Matsuri en Suisse.
Et vous pouvez être sûrs que nous avons saisi cette occasion non seulement pour voir sa performance, mais aussi pour réaliser une interview en personne afin de rattraper le temps perdu après la pandémie. Bien que TAKA soit le sujet principal de cette interview, nous avons également invité Syu, le batteur du groupe de support 999’z, à se joindre à nous car son soutien n’a pas seulement influencé les actions de TAKA ces dernières années, elles l’ont aussi beaucoup motivé!

 

C’est parti!

Comme nous l’avons écrit dans l’introduction, il ne s’agit pas de votre première apparition sur Arlequin Magazine, mais c’est notre toute première interview en personne cette fois-ci ! Puisque notre dernière interview écrite remonte à un certain temps, pourriez-vous rafraîchir la mémoire des lecteurs en vous présentant à nouveau?
TAKA: Je suis TAKA, et je suis chanteur. Alpha999 est mon projet solo.

Dans nos précédentes interviews, nous avons déjà parlé de ce qu’est réellement Alpha999, mais comme pour la question précédente, pouvez-vous rafraîchir la mémoire des lecteurs une fois de plus?
TAKA: Bien sûr ! J’aime beaucoup les étoiles, et la partie « alpha » du nom du projet est en fait le nom d’une certaine étoile. Mais lorsque j’ai dû donner un nom officiel au projet, j’ai pensé que « Alpha » était trop banal. De plus, au Japon, il y a cette idée que les groupes qui ont un chiffre dans leur nom sont en quelque sorte plus performants. J’ai donc voulu ajouter un chiffre. Le chiffre « 9 » est en fait le « chiffre des anges », alors j’ai décidé de combiner trois 9 avec « alpha », ce qui signifie « atteindre les étoiles », ou « atteindre le sommet ».

 

Aki no Matsuri – Vos premiers pas à l’étranger

L’une des choses dont nous avons parlé la dernière fois était le lien que vous vouliez établir avec les fans du monde entier, ce qui était l’une des raisons pour lesquelles « Lounge Room » a été créé pendant la pandémie, mais à l’heure actuelle, la meilleure façon de renforcer ce lien est de faire des concerts. Vous avez déjà donné votre tout premier concert à l’étranger hier. Quelles sont vos impressions jusqu’à présent?
TAKA: Je me suis senti profondément ému. Au Japon, les restrictions concernant la pandémie sont beaucoup plus strictes, si bien que nous devons encore tous porter des masques là-bas. Hier, c’était la toute première fois que je pouvais me produire comme j’en ai l’habitude, sans toutes ces restrictions. J’ai été très ému de voir la réaction du public à notre spectacle.

Au lieu d’une représentation solo, vous avez été invité pour faire l’ouverture du « Aki no Matsuri », et je suis presque sûre que vous n’avez jamais vu un tel événement au Japon. Que pensez-vous de ces événements d' »appréciation de la culture japonaise » organisés en dehors du Japon ? L’événement ressemble-t-il à ce que vous aviez imaginé?
TAKA: J’adore, vraiment. Lorsque nous jouons de la musique, nous le faisons par nous-mêmes, techniquement. J’ai donc été très heureux d’apprendre que notre musique est connue si loin de chez nous. En fait, je n’avais pas d’image ou d’attente sur ce que serait cet événement, puisque je n’ai jamais assisté à un événement de ce genre. Maintenant que je suis là, je me dis « oh, alors c’est comme ça », et j’ai tellement d’impressions… Mais cela m’a aussi motivé à aller dans d’autres pays à l’avenir, et je suis très heureux d’avoir pu venir ici.
Je suis vraiment désolé pour cette réponse, d’ailleurs (rires), c’est juste que j’ai du mal à mettre des mots sur ce que je ressens!
Syu: Je lui ai aussi dit “Ne pense pas, ressens juste les choses!”.
(tout le monde rit)
雪 (Yuki): C’est en réalité un peu étrange d’être ici pour nous aussi, car cet événement est organisé différemment de ce à quoi nous sommes habitués dans notre pays.
TAKA: Oh! Alors vous aussi vous subissez un petit choc culturel?
雪 (Yuki): Un peu, oui!
Syu: J’étais à l’AnimeCon aux Pays-Bas en 2017, avec G.L.A.M.S, et je peux confirmer, c’était en effet un événement complètement différent du Aki no Matsuri!

Alpha999 est votre projet solo, mais pour cette performance vous avez apporté la formation au complet sous la forme du groupe des membres de support, 999’z. Bien sûr, vous vouliez montrer au public le « plein potentiel » d’un concert d’Alpha999, mais il vous arrive aussi de faire des concerts avec une partie du groupe seulement. Quels sont les problèmes ou les restrictions que vous rencontrez lorsque vous ne jouez pas avec un groupe au complet?
TAKA: Je voulais venir en tant que groupe composé de cinq membres, car c’est ce que je préfère. Avec deux guitares sur scène, vous avez un son différent qui est beaucoup plus « imposant » et a une influence beaucoup plus forte. Malheureusement, cela ne signifie pas que je peux toujours venir en tant que groupe de cinq membres. Pour ce spectacle, le tout premier à l’étranger, je voulais vraiment venir avec le groupe au complet pour montrer au public étranger notre meilleure performance!

 

Développer encore plus votre public étranger

Depuis notre dernière interview, vous avez également pris d’autres mesures pour toucher davantage de fans, tant au niveau local qu’international. Vous avez créé un compte TikTok, à côté de votre compte YouTube déjà existant, par exemple. Mais remarquez-vous une différence depuis que vous avez commencé à mettre du contenu en ligne sur ces comptes?
TAKA: Je crois effectivement qu’ils sont utiles. Je fais des reprises ainsi que des chansons que j’aime vraiment et je les poste sur ces comptes. Et depuis que j’ai commencé à mettre en ligne plus souvent, j’ai également constaté que le nombre de personnes qui me suivent augmente. Donc je pense vraiment que le fait d’être actif sur ces comptes fait une différence, oui!

J’y ai déjà fait allusion dans l’introduction de l’interview, mais pendant la pandémie, vous avez lancé « Lounge Room » avec Syu. Ce projet était vraiment unique à l’époque et a rendu l' »Alphamily » encore plus proche malgré la distance qui nous séparait tous. Mais avez-vous l’intention de poursuivre ces émissions en ligne, maintenant que le monde est à nouveau ouvert?
TAKA: « Lounge Room » a été créé pendant la pandémie, lorsqu’il était impossible de faire des concerts ou d’interagir avec les fans en personne. Nous voulions montrer aux fans que, malgré ces restrictions, nous ne les avions pas oubliés, et nous amuser un peu par la même occasion. Vu que le monde est à nouveau ouvert, « Lounge Room » est maintenant terminé, mais nous pourrions refaire quelque chose de ce genre. Pour l’instant, je n’en sais encore rien.

Une autre étape internationale que vous avez franchie a été l’ouverture de la boutique en ligne officielle d’Alpha999, qui expédie également ses articles dans le monde entier. Mais à part la boutique en ligne, y a-t-il d’autres moyens pour les fans de trouver et de soutenir votre musique?
TAKA: Pour les CDs physiques et autres marchandises, il n’y a que la boutique en ligne ou le stand de goodies pendant les concerts pour le moment, mais vous pouvez aussi trouver ma musique en ligne sur iTunes, Apple Music, Line Music et Spotify. Toutes ces méthodes vous aident à me soutenir et à soutenir mon travail!

 

Projets pour l’avenir – ou plutôt, Rêves

Il est déjà presque temps de conclure cette interview, alors tournons-nous vers l’avenir. Avez-vous déjà des projets dont vous pouvez nous parler?
TAKA: Je veux vraiment jouer sur une grande scène… Au 日本武道館 (Nippon Budokan) en particulier.
雪 (Yuki): Vous n’y êtes pas encore parvenu, c’est vrai. Je me souviens que vous m’en aviez parlé lors de nos précédentes interviews.
TAKA: C’est toujours mon souhait, et il ne s’est effectivement pas encore réalisé. Je continue donc d’en rêver. Mais je continuerai à faire de la musique, quoiqu’il en soit. Je crois que « si je continue à me dire que ça va arriver, ça va arriver ». C’est en fait la même chose que pour le fait d’être ici en ce moment. Je voulais vraiment faire un spectacle à l’étranger, et me voici ! Si je continue à le dire à voix haute, ça finira par arriver!
雪 (Yuki): Je pense que cet état d’esprit sera bénéfique à beaucoup de gens, moi y compris. Continuons donc à émettre des souhaits, et tous nos vœux finiront par se réaliser!

Malheureusement, nous en sommes déjà à la dernière question de l’interview, et vous avez probablement deviné ce que je vais demander, n’est-ce pas ? Avez-vous un message pour tous ceux qui lisent l’interview?
TAKA: Je veux que les gens entrent en contact avec la musique. Peu importe la manière dont vous le faites, c’est juste important que vous le fassiez!
Syu: Je voulais vraiment revenir en Europe et je suis très reconnaissant d’avoir pu venir avec Alpha999 cette fois-ci. Je vais continuer à travailler dur pour revenir!

 

Informations supplémentaires

Comme TAKA l’a déjà mentionné dans son interview, le seul moyen de le soutenir depuis l’étranger est de passer par sa propre boutique en ligne et par les diverses plateformes de streaming. Et même si on ne dirait pas que sa boutique en ligne traite les commandes provenant de l’étranger, elle en est capable, ne vous inquiétez pas!

Pour le moment, il ne semble pas qu’une nouvelle sortie soit en préparation, principalement parce TAKA semble se concentrer sur la croissance de son audience à travers YouTube, TikTok et bien sûr Twitter, ainsi que sur ses concerts au Japon. Ces derniers sont souvent diffusés sur TwitCasting, alors gardez un œil sur ses comptes Twitter, ou bien sûr sur nous, Arlequin Magazine, pour connaître les prochaines étapes de la carrière de TAKA!

En plus de l’interview, nous avons également pris des photos lors du concert d’Alpha999 au Aki no Matsuri.
Vous pouvez trouver ces photos sur notre portfolio, Arlequin Photography, en cliquant sur l’image ci-dessous!

 

L-A

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *